• Les fugitifs

Apocalypse Zombie - Escape Masters de Montréal


«Prenez garde au chien!»


Des presque huit milliards d’êtres humains vivant sur terre, semblerait-il que les fugitifs étaient les plus aptes à survivre à une apocalypse de zombies... Ce constat est aussi étrange que de laisser le sort de l’humanité entre les mains de Lysandre Nadeau et P.O. Beaudoin! La question qui se pose est celle-ci : C’est vraiment sur nous que repose l’avenir des derniers survivants de la terre?! Commençons au plus vite cette petite partie de chat et du zombie!


«Pour buter un zombie, il vous faudra le bon calibre!»


Le synopsis est assez simple: Vous êtes survivants d’une apocalypse et vous devez vous introduire dans la maison d’un scientifique afin de retrouver l’antidote qui protègera les derniers humains vivants des zombies. C’est un scénario qui aurait pu aisément tomber dans la facilité des raccourcis immersifs, mais ici, l’esthétique est franchement bien réussie et surtout fidèle à l’histoire qui nous est racontée. La maison du miraculeux scientifique n’a clairement pas été épargnée des ravages de la zombification. On constate assez vite que les travaux du docteur se sont terminés en fiasco ou pour être un peu plus précis, en bain de sang. L’homme de science ne roulait peut-être pas sur l’or avec son mobilier démodé, mais semble-t-il que c’est bel et bien en ces lieux qu’il aurait trouvé le fameux antidote dézombificateur ou répulse-zombie, on ne sait pas trop. Un exfoliant, une crème anti-sébum et une deuxième peau n’auraient définitivement pas été de refus pour la majorité des cobayes de notre hôte. Si parmi vous, lecteurs, il y a de fervents amateurs de la série (qui commence à tourner en rond) The Walking Dead alors vous serez servi puisque, visuellement, la première pièce semble faire fortement référence aux appartements du gouverneur. Ici, les collègues du doc ont eu du sang plein les mains. Viens un moment où le sang reste permanent sur ta brassée de blanc et ce, même avec le meilleur des détergents! Le cadre du scénario n’est pas trop surexposé, donnant ainsi une belle texture au décor. Une trame sonore plutôt angoissante est présente tout au long du jeu et rend l’environnement encore plus anxiogène qu’il n’y paraît.


«Après la mort, comment distinguer un gaucher d’un droitier? »


Au fil des énigmes peut-être trouverez-vous autre chose qu’un remède anti-viral... Par contre, en bout de ligne, on y a trouvé une multitude d’énigmes variés et intéressantes. Le seul petit bémol au niveau des puzzles serait, pour nous, la sur-utilisation de cadenas à chiffres. Pour le reste, les techniques utilisées pour résoudre les casse-tête sont originales, cohérentes et assez créatives. Certaines d’entre elles vous prendront de court et même qu’elles seront vous faire sursauter à quelques reprises. Voilà qui aura su amener une certaine tension au niveau du jeu. En espérant que vous ferez assez attention pour ne pas perdre la tête!


«Alors bon, par quelles villes passer pour

ne pas se faire bouffer les trippes?»


Pas la peine de communiquer avec votre maître de jeu pour avoir des indices, vous aurez seulement à scanner des codes Qr par-ci par-là, vous révélant ainsi tout ce que vous devez savoir pour résoudre chacune des énigmes. C’est une façon assez ingénieuse pour transmettre les indices, quoique malheureusement très peu immersive. Dans certains jeux, on sent que les énigmes sont carrément intégrées au scénario de tel qu’on a même pas l’impression qu’elles existent. Ils deviennent une étape de plus à effectuer dans le récit que nous vivons. Le code Qr, quant à lui, vient en quelque sorte sortir les énigmes de leur environnement immersif et la fluidité visuelle en est affectée. Pour finir sur une note plus positive, cette méthode reste pour le moins très rapide et efficace.


Tout est bien qui finit bien, nos cerveaux n’ont pas terminé dans l’assiette d’un zombie. Après la pluie, le beau temps, mais après l’apocalypse que reste-t-il? On s’est détourné de notre but premier qu’était l’antidote, pour finalement trouver la terre promise. C’est peut-être ça en vérité le beau temps après Apocalypse Zombie!



APOCALYPSE ZOMBIE

Scénario de 60 minutes

Difficulté : Moyen (3.5/5)

Coût : entre 24.00$ et 30.00$ +tx/pers. (selon le nombre)

Fait à 4 personnes, Recommandé de 3 à 5 personnes.

Fait le 10 mars 2019



ÉVALUATION MOYENNE DES FUGITIFS : 79,2%

NOS NOTES EN DÉTAILS ICI!


CONTACTEZ NOUS

NOUS SUIVRE

© 2018 par Fred St-Jean. Proudly created with Wix.com