• Les fugitifs

Excalibur - La clef de l'Énigme de Sainte-Julie

Est-ce que l’un d’entre nous aura le coeur assez pur pour retirer l’épée de la pierre...?


Nous avions des doutes sur la pureté de nos âmes. Ce n’est pas un secret pour personne, Dany et Fred étaient damnés depuis la naissance. Guylaine et moi étions de criminels notoires comme nos parents et leurs parents avant eux! Pas de chance... Avant de réserver la salle nous devions trouver une solution! Grâce à notre concours fugitifs d'un jour, nous avons trouvé notre Arthur, Sébastien et sa Guenièvre, Cindy. Excalibur nous voici, nous voilà!


Dès notre arrivée, le père Jean nous accueille chaleureusement dans son local qu’est la clef de l’énigme. Il nous explique qu’à une époque bien lointaine, le grand enchanteur Merlin avait offert l’épée à un roi, mais puisque son cœur n’en était pas digne, elle est resté prisonnière de la pierre. Peut-être qu’aujourd’hui, l’un d’entre nous aura l’étoffe d’un grand roi. On nous invite donc, les fugitifs et nos deux invités, à tenter notre chance. Nous partons en croisade, que l’aventure commence!


Le pont-levis se referme derrière nous et on distingue bien l’environnement moyenâgeux qui se dessine devant nous. Sommes-nous dans un château, dans un bureau ou dans un labo...? En effet, ce n'est pas des plus limpides, mais ce qui est clair, c’est que l’on cherche à nous transporter dans un univers de cape et d’épée. Le point fort, c’est que l'on retrouve pas mal tous les éléments qui font référence au monde médiéval. Mis à part le tapis et le plafond suspendu, il va sans dire que l’effort et les petits détails sont non-négligeables. L’immersion est présente, pas parfaite, mais bien présente! Des énigmes et des étapes il n'y en a pas qu’une! Ok, on n'a pas de décompte pour vous, mais pour sûr, vous n’aurez pas le temps de chômer. La première étape (c’est pas vraiment un "spoiler" parce qu’on vous le dira d’entrée de jeu) est de retrouver une multitude de petits objets bien dissimulés. Notre première erreur a été de passer outre la dite étape et de déduire la solution avec un minimum d’information. Excalibur c’est non linéaire, alors oui, beaucoup de « back and forth » et beaucoup de cadenas semblables. Beaucoup de : t’es sur que la combinaison ou la clef va là, mais finalement c’est pas lui, c’est l’autre, pis c’est l’autre. Une façon maligne et sournoise de nous faire perdre un temps précieux (soit maudit Jean Hébert!). Bon, bon, bon... il faut quand même préciser que, quand le moment arrive où tu trouves le bon cadenas et la bonne solution, c’est diablement satisfaisant! Un peu plus de diversité au niveau des cadenas dans la première pièce aurait été apprécié, mais peut-être que l’utilisation du même type était le but visé.


" Le contexte et l'intrique ont été exploités avec plusieurs objets. Ceux-ci contenaient des indices cohérents avec l'histoire - Cindy"

Les énigmes de calcul reviennent souvent dans ce scénario, quoique pour le reste, il y a une belle variété. Pour les indices, le moyen de communication ça fonctionne et c’est (souvent) clair. Un intercom, ce n'est pas fait pour tout le monde (surtout pas pour Simon en fait). En vérité, ce n'est pas plus compliqué qu’un talkie-walkie, mais avec Simon c’est toujours compliqué et c’est pour cette raison qu’on laisse les plus vieux être en charge d’habitude (Fred). Côté immersion, ça clash un peu en cette époque féodale. En fin de jeu, on croit qu’un bel effet wow vous attend. Pour notre équipe c’était inattendu et ô combien apprécié! Chez certaines Cie, nous avons l’impression que la sortie/fin est souvent laissée de côté. Avec Excalibur, votre finale sera des plus chevaleresques! Une trame sonore digne d’un Medieval Time vous suivra tout au long de votre périple. L’éclairage, quant à lui, est plutôt du type commercial, ce n'est pas des plus immersif, mais ça n’enlève rien au plaisir.

"C'est vrai qu'avec l'aboutissement, on se sent comme si on avait réussi à conquérir le royaume de Camelot!" - Sébastien


« Fou du roi, fieffé coquin, chantez si tôt la ritournelle »

Notre concours a bien fonctionné! Sébastien et Cindy ont eu le cœur pur, quoique lui ait eu un peu plus de force qu’elle. Excalibur est une belle variante de l’univers entourant la légende arthurienne. On peut sans doute dire que la gang des Fugitifs élargie a été enchanté. Nous espérons avoir laissé assez de place à notre couple gagnant dans cette salle où l’espace d’un moment, nous avons été Les Visiteurs. (JAQUOUILLE!!)


Avez-vous hâte à La clef de l’énigme 2.0? Oui, oui vous avez bien lu! Le local déménage 5 mètres plus haut. Les scénarios seront améliorés, remasterisés, épurés et peut-être même qu'un nouveau scénario viendra remplacer l’un d’entre eux!


** Nous tenions aussi à prendre quelques lignes pour préciser que, suite à la lecture de notre dernière critique chez La clef de l'énigme, le propriétaire à modifié certains éléments et a changé la sortie afin d'améliorer l'expérience des clients. Merci Jean d'être à l'écoute des commentaires!**


Excalibur

Scénario de 60 minutes

Difficulté : Difficile (4/5)

Coût : 26.00$ +tx/pers.

Fait à 6 personnes, Recommandé de 4 à 8 personnes.

Fait le 13 janvier 2019


ÉVALUATION MOYENNE DES FUGITIFS : 81,5%

NOS NOTES EN DÉTAILS ICI!


CONTACTEZ NOUS

NOUS SUIVRE

© 2018 par Fred St-Jean. Proudly created with Wix.com