• Les fugitifs

Hannah - InXtremis de Sherbrooke


Lorsque les fugitifs, agents spéciaux aux multiples talents (du moins c'est ce qu'on se fait croire) que nous sommes, avons été appelé à nous rendre InXtremis à Sherbrooke pour enquêter sur la disparition d'Hannah, l'image classique d'une lettre, le genre de mémo avec des morceaux de magazines découpés et collés sur une feuille blanche, dans une une enveloppe sans expéditeur, avec des menaces du genre "vous avez 1 heure pour nous trouver 1 million de dollars, sinon on tue notre otage, s'est tout de suite formé dans notre esprit. Erreur! pas de plaisanteries ici, car aussitôt arrivés sur place, c'est maintenant nous qui sommes pris en séquestration et devons nous en sortir, si nous voulons éviter le même sort que la pauvre Hannah...


Pour certains d’entre nous, le début de ce scénario a été l’un des plus angoissants que nous ayons faits, autant au plan psychologique que physique. Le malaise de cette première pièce fait inévitablement son effet. Les minutes passent et notre inconfort grandissant se fait ressentir; on veut sortir rapidement de la pièce. Dans certaines salles, nous critiquons le manque d’ambiance sonore d’une pièce, mais ici, l'absence de son et de bruits, est exactement ce qu’il nous fallait pour vivre l’immersion à son plein potentiel. Un certain malaise se poursuivra jusqu’à la fin du scénario, lorsque la question inévitable se posera pour le groupe; Qui devra se sacrifier pour la survie de l'équipe?


Une belle série et variété d’énigmes faites maison vous attendent dans Hannah. Elles s’enchaîneront bien, mais il faudra parfois être patient avant de récolter tous les éléments d’une énigme et de pouvoir la résoudre, ce qui ajoute cependant un certain niveau de difficulté, car ce sont de nombreuses minutes qui sont perdues à chercher toutes les "pièces manquantes du puzzle" Le décor, l’ambiance, l’éclairage tamisé d'une pièce, aussi bien que trop éclatant d'une autre, s’accordent parfaitement. Pièce blanche sur fond blanc, cuvette (?!) et plafond blanc. Nous avons même cru voir un poisson blanc sur fond blanc (mais peut-être devenions-nous simplement un peu fous d'être enfermés dans ce scénario!)


Petit accroc,  une énigme en particulier a semblé se résoudre un peu par le hasard. Voulu ou pas, nous avons, semble-t-il, positionné certains éléments de la bonne façon et déclenché un mécanisme parfaitement au hasard. Certains d’entre-nous ont aussi trouvé la fin un peu abrupte. Un petit manque de crescendo a instauré un rythme plus lent au fur et à mesure que nous avançons dans le temps et,  même si cette histoire et ce scénario étaient tout de même "thrillant", nous aurions aimé que ça aille encore plus loin!


Dans toute cette histoire, il faut aussi reconnaître et donner le crédit au cerveau derrière InXtremis, Étienne, qui, il y a quelques années, à l’âge de 17 ans, a choisi de mettre sur pied sa propre compagnie de jeu d’évasion. Un gigantesque défi qui, avec peu de moyens et beaucoup de travail, a su nous faire vivre l'une des salles des plus originale que nous ayons eu la chance d’essayer cette année.


Somme toute, même si les fugitifs ont pu s’enfuir en un peu moins de 50 minutes, peut-être aurions nous du toute de même faire appel aux services de l’excellent Claude Poirier pour élucider cet enlèvement! 10-4


HANNAH

Scénario de 60 minutes

Difficulté : Facile (2/5)

Coût : 20.00$ +tx/pers.

Fait à 4 personnes, Recommandé 3 à 4 personnes.

Fait le 28 octobre 2018


ÉVALUATION MOYENNE DES FUGITIFS : 80,0%

NOS NOTES EN DÉTAILS ICI!


CONTACTEZ NOUS

NOUS SUIVRE

© 2018 par Fred St-Jean. Proudly created with Wix.com