• Les fugitifs

L'Effondrement - La clef de l'Énigme de St-Bruno

Mis à jour : 4 déc. 2019

«I heard Bolivians taste like chicken.

                    -Miner

No one's getting eaten as long as I'm here.»

                   -Mario Sepulveda»

Une petite jobine pour arrondir les fins de mois, il n'y a personne sur terre qui aurait pu nous dire que c’était une idée peu judicieuse, sauf que justement, ici, nous ne sommes pas sur terre, mais bien 500 pieds en dessous. "C’est très important pour nous les règles de santé et sécurité au travail" qu'il disait... C’était le leitmotiv de la grande compagnie minière Goldbert. Reste que ces belles paroles d’ivrognes et le charme du prospecteur John Goldbert nous avaient convaincus de décrocher ces postes de mineurs. Une occasion en or pour des fugi-mineurs sans expérience!



«The only way in, the only way out»

-Mario Sepulveda


Après notre première journée de travail à la mine, nos visages et nos mains étaient crottés comme dans Germinal (ou presque). Dans la logique des choses, suite à un dur labeur, nous méritions un bon repos. Pourtant, c’est un terrible événement qui nous attendait. Et oui, à peine le travail terminé, la mine s’est mise à trembler. Catastrophe! le tunnel menant à la sortie était impraticable, nous étions pris au piège au coeur de L’Effondrement. Semble-t-il que notre charmant monsieur Goldbert avait mis plus d’énergie à protéger son or que protéger ses mineurs.


«L'avare ne possède pas son or, c'est son or qui le possède.»


Nous avions la forte impression que la claustrophobie de Dany refaisait surface, nous l’avouons c’est assez ironique dans une telle situation ; refaire surface... Il hyperventilait le pauvre et ce n’était pas une bonne chose pour une équipe de mineurs en flagrant manque d’oxygène. C’est donc avec 60 minutes d’air respirable que notre aventure allait débuter...


«Une pépite, deux pépites, trois pépites..... quatre pépites de poulaaa!

                          -Simon l’affamé


Premier constat visuel: Mais qu’est-ce qui s’est donc passé chez La Clef de l’Énigme?! Franchement WoW, quel changement! Bien entendu, nous connaissions assez bien la succursale de Sainte-Julie, mais suite à son déménagement près du nouveau Costco de Saint-Bruno, rien ne pouvait présager l’upgrade 3.0 que Jean Hébert venait tout juste d’apporter à l'entreprise. Dans l’industrie des jeux d’évasion, il y en a pour tous les goûts, la vision de chaque entreprise est différente et c’est ce qui fait cette belle diversité qu'on retrouve au Québec. Dans ce nouveau scénario, il y a eu un méchant beau changement, notre équipe de Fugitifs a été charmée et c’est tout à l’honneur de monsieur Hébert et son équipe. C’est une mine comme très peu de concepteurs savent le faire, des surfaces bluffantes, une recherche d’obscurité au niveau, des éléments de jeu bien cohérents, bref un scénario visuellement épuré aux frontières du réalisme! Vous avez l’eau à la bouche?! vos fugi-mineurs quant à eux, n’ont pas espérance d’avoir de l’oxygène à leurs cerveaux pour encore bien longtemps. Si vous le voulez bien, passons aux choses sérieuses avant que Simon ne s’étouffe avec une pépite d’or. Il est primordial de trouver la solution afin de nous sortir de ce fâcheux pétrin!

«Maudit sois-tu John Goldbert!

                        -Nouveau cri de ralliement des fugi-mineurs»

Vous avez pioché, martelé, creusé et pelleté à foison, mais voilà que votre boulot s’est complètement effondré. Il est maintenant temps de se creuser.... les méninges! L’univers forgé au fil des années par les mineurs de Goldbert vous aura laissé une multitude d’énigmes cohérentes et originales. Les mots à retenir pour les puzzles sont sans nul doute : originalité, observation et attention aux détails (oui, oui 2 différents mots pour la même chose, c'est que vous devez bien utiliser ce sens!). Autre aspect assez distinctif de La Clef, c’est la non-linéarité des scénarios, alors dans cette salle-ci, chacun des joueurs aura les mains et le cerveau occupés en tout temps. Plusieurs rebondissements intéressants vous mèneront jusqu’à un dénouement impressionnant, mais on en dit pas plus! Afin de communiquer avec le monde à la surface, vous aurez à votre disposition un classique talkie-walkie qui se fond parfaitement à l’environnement de travail qui vous entoure. En parlant de milieu de travail... n’oubliez pas de porter votre casque de mineur, puisque «Chez Goldbert, c’est la sécurité avant tout!» .



«Boucher vos oreilles, ça va péter!

                              -Transit intestinal de Simon»


Ce n'est pas la première fois que les Fugitifs se font chauffer les fesses par un personnage mal intentionné de la Clef de l’Énigme. Le Père Jean, Jonhny Héberto, Le maître de cérémonie et maintenant,  John Goldbert. Le plus mystérieux dans tout ça, c’est qu’ils ont tous un petit quelque chose nous faisant penser à quelqu’un en particulier... Et si nous étions condamnés, tels les orphelins Beaudelaire, a échapper aux vaines manigances d’un certain compte Olaf qui serait en fait nul autre que : ........ JEAN HÉBERT!!! Nous serions le fruit d’une série de désastreuses aventures?! Nahhh, c’est impossible, vous écoutez beaucoup trop de films, arrêtez votre cinéma! Une certaine rumeur circule que notre prochaine visite chez monsieur Hébert nous propulsera à travers les étoiles... Décidément un vol de routine nous attend et c’est toujours moins risqué que de se faire exploser dans une mine! Du moins, on l’espère....


L'EFFONDREMENT

Scénario de 60 minutes

Difficulté : Moyen (3.5/5)

Coût : 27,40$ +tx/pers.

Fait à 4 personnes, Recommandé de 3 à 5 personnes.

Fait le 16 octobre 2019



ÉVALUATION MOYENNE DES FUGITIFS : 84.0%

NOS NOTES EN DÉTAILS ICI!




CONTACTEZ NOUS

NOUS SUIVRE

© 2018 par Fred St-Jean. Proudly created with Wix.com