• Les fugitifs

La grande évasion - À double tour de Québec


"Chers parents et amis, si vous voyez ces images c’est que je suis morte. (Oh, nan ! C’était mon personnage préféré !) Mais séchez vos larmes. Oui, car avant ma mort, quand même j’ai pu réaliser tous mes fantasmes les plus secrets. Tel faire empailler Madge et roter comme une lady. Vous savez, jusqu’à la fin, je suis restée une femme toute simple. Oh, oui ! Une femme toute simple mais dont la fabuleuse beauté pouvait foudroyer un canard en plein vol." — Brenda


Ne soyez pas en deuil, ne portez pas le noir et ne chantez pas de rites funèbres. Tout n'est pas nécessairement terminé pour vous. Bien sûr, beaucoup de personnes avant vous ont échoué. Les traces, un peu partout, nous laissent croire que nous ne sommes pas les premiers à tenter l'ultime coup de s'échapper de la prison de St-Roch, célèbre prison de Québec dans les années 50. Cependant, le temps semblera jouer contre vous, un petit 60 minutes vous est accordé, le temps que votre bourreau prenne son lunch ou fasse une petite visite au Lady Mary Ann, ça, on ne vous le précisera pas. La seule chose certaine, si vous n'êtes pas dehors de la prison passé ce délai, c'est la chaise électrique à coup sûr.


"Je vais pleurer, mais je vais pleurer vers le haut afin de ne pas faire couler mon maquillage !" — Brenda


Ce qui démarque à double tour de plusieurs jeux d'évasion au Québec, c'est certainement l'immersion qui commence dès le Pré-Rooming. Ici, ce sera votre gardien qui viendra vous chercher directement à l'accueil. Il vous obligera à vous mettre en rang et à obéir. Ne faites surtout pas allusion à ses chaussures plutôt laides (Un de nous a osé ce commentaire) parce que vous trouverez que la cellule du "trou" est plutôt sombre et froide... Et voilà, la table est mise.


Vous commencerez donc votre scénario en deux équipes séparés, dans deux cellules distinctes. Un classique pour les aventures à thématique d'évasion de prison. C'est d'ailleurs le qualificatif le plus approprié pour ce scénario, Classique. Il reste bien peu de ces aventures qui ont fait la renommée des jeux d'évasion et celle d'À Double Tour en est une qui est très distinctive et efficace. D'ailleurs, même si ce scénario est un des plus vieux chez ADT, l'usure de la salle est drôlement immersif. On sent que des gens ont vécu dans les murs de la prison et la thématique de l'aile abandonnée et désaffectée colle très bien à toute la cohérence de l'histoire. Deux morceaux de guillotinés pour cette belle réussite.

C'est peu après le début du scénario que vous ferez une rencontre fort judicieuse et délicieuse. Elle doit probablement évoluer selon le "game master" en place ce jour-là, mais pour nous ce fut la charmante Brenda, voisine de cellule. C'est un autre point fort que nous n'avons pas eu souvent l'occasion de voir dans des jeux d'évasion, soit celle d'avoir un personnage présent dans le scénario, même invisible. Québec semble avoir l'avantage sur ce système d’interaction. En bref, Brenda semble penser que plus elle vous aide à vous évader avec ses connaissances diverses, plus vous lui rendrez la pareille lorsque vous aurez découvert comment vous sortir de ce trou!


"Ce n'est pas seulement une poutre Criquette c'est aussi un très gros morceaux de bois !" — Brenda


Pour ce qui est du volet énigme, encore une fois, vous passerez au travers un paquet d'énigme plus classiques, dignes des premiers jours des jeux d'évasion au Québec. Classique ne signifie pas dans ce cas ennuyantes ou désuètes, bien au contraire. Si nous avions à mettre l'emphase sur un côté plus négatif de ce scénario, ce serait sans doute les effets Wow, les méthodes et la technologie utilisés dans le scénario; on reste dans les anciennes façons de faire et d'évoluer dans ce jeu d'évasion. Rien à couper le souffle. Cependant, ça rend le tout très immersif, car nous aurions trouvé drôle de trouver beaucoup de technologie dans une prison désaffectée des années 50.


Au final, nous avons réussi à nous évader de la prison de St-Roch! En effet, nous avons trouvé dans notre cellule deux autres accros de jeux d'évasion qui connaissait notre réputation de fugitifs, et nous avons, d'un commun accord, choisi d'unir nos forces pour retrouver notre pleine liberté. Une belle rencontre, une belle réussite, une belle évasion, encore une fois!


LA GRANDE ÉVASION

Scénario de 60 minutes

Difficulté : Moyen (3/5)

Coût : 28,92$ +tx/pers.

Fait à 6 personnes, Recommandé de 4 à 8 personnes.

Fait le 17 mars 2019



ÉVALUATION MOYENNE DES FUGITIFS : 84,9%

NOS NOTES EN DÉTAILS ICI!


CONTACTEZ NOUS

NOUS SUIVRE

© 2018 par Fred St-Jean. Proudly created with Wix.com