• Les fugitifs

La Malédiction du Crâne de Jade - Escaparium de Sherbrooke

Mis à jour : 30 mai 2019


La rumeur circule qu’à cette période de l’année, en pleine zone inondable, on peut trouver les vestiges du temple Huitzilopochtli, situé au coeur de la ville de Sherbrooke. C’est aux abords de la rivière St-François que l’éminent historien et archéologue Jason IndianHallée décida d’établir la zone de recherche. Selon nos informations, le mythique crâne de Jade aux propriétés victorieuses aurait élu domicile, il y a plusieurs centaines d’années, dans les profondeurs du saint des saints.


«NOUVELLE DE DERNIÈRE HEURE:

-Voilà qu’après plusieurs mois d’investigation intensive, le docteur IndianHallée aurait trouvé l’entrée du fameux temple maudit par les dieux, Huitzilopochtli!

-Maintenant si vous le voulez bien, allons à la météo avec Colette... "alors, dit nous Colette où en sommes-nous avec la rivière St-François?"

Colette : - "Cette année, la situation est sous contrôle, bien que nous conseillions fortement aux secteurs à risque de prendre les moyens nécessaires afin d’éviter le pire. Nous rappelons aux citoyens de Sherbrooke que la ville a mise à disposition des sacs de sable afin d’endiguer les secteurs les plus touchés. Elle souhaite prévenir les dommages afin d’éviter de faire face au mêmes problèmes qu'en 2017....."


Trouver une entrée c’est bien, mais encore faut-il trouver une façon de récupérer le crâne porte-bonheur et ce, sans se le faire dérober par la suite puisque autrement, une affreuse malédiction s'abattra sur vous. Oui, oui sur vous. INFIDÈLES!! Est-ce la peur d‘une future malédiction qui a poussé le professeur IndianHallée à engager une tierce équipe afin de réaliser le plus dangereux des boulots? Ou bien avait-il épuisé toute ses ressources pour résoudre les énigmes entourant le joyau de jade? Même s'il y avait une infime chance que les fugitifs soient victimes d’une diabolique machination, nous étions ravis de rendre ce service à l’intrépide aventurier IndianHallée. Nous enfilons nos lampes frontales, nos costumes en cuirette brune et le peu de courage qui nous reste pour affronter La Malédiction du Crâne de Jade!


Ce temple aux bruits et aux voix peu hospitalières nous fait comprendre assez vite que nous ne sommes point les bienvenus pour les dieux protecteurs du crâne. Ces divinités d’Amérique du Sud nous imposent un défi de 60 minutes. En fait, c’est notre seule chance de mettre la main sur le crâne de jade, sans quoi nous périrons.


Vous débuterez vos fouilles archéologiques dans une pièce où bien d’autres ont échoué avant vous, laissant derrière eux les vestiges de leur passage. Il y a beaucoup de vermines rampantes un peu partout, de quoi faire frémir le vrai Indi. Les décors reflètent avec une quasi-perfection l’image clichée que tous pensent se faire d’un temple aztèque maudit. Visuellement, le scénario vient gaver notre imaginaire d’une brillante façon. Les textures et les symboles sont utilisés autant pour ajouter à l’immersion que pour les énigmes. Ils ont aussi réussi (l’exploit devrait-on dire), à dissimuler le plafond original par une jolie couche immersive. Nous sentons qu’ils ont pris le temps de bien faire les choses afin de rendre le jeu le plus immersif possible. Malheureusement, lors de notre passage, par manque de temps, l'équipe n’avait pas encore changé le plancher d'origine, mais c’est un léger détail que notre équipe a vite oublié au fil de l’aventure. Tout au long du scénario, nous avons constaté que le niveau de clarté respectait l’univers aztèque exploité. Enfin, pour notre grand plaisir, une ambiance sonore vient ajouter à l’immersion et au jeu de façon très cohérente. À plus de 100 km à la ronde, vous ne trouverez pas de scénario aussi beau que celui-ci, sauf peut-être le jeune dernier d’Escaparium Sherbrooke... XD


Peut-être aurez-vous à subtiliser une idole en or tout en vous assurant de la remplacer avec un petit sac de sable du même poids ou sinon  vous allez périr sous les fléchettes empoisonnées, reliques de ces sadiques architectes nahuas. Nous vous rassurons, puisque c’est plutôt des totems et symboles de toutes sortes qui seront vous donner du fils à retorde. Effectivement,  les énigmes relèvent généralement d’une symbolique aztèque. La cohérence de celles-ci avec le temple est d’une prouesse pyramidale. Bien évidemment, les puzzles sont d’une complexité non négligeable, mais ce qu’on retient le plus, c’est sans aucun doute le plaisir que nous avons eu à les résoudre. Il y une grande part de technologie (pour ne pas dire une totale) dans la résolution des énigmes. Les casse-tête sont de dernière génération, c’est en fait ce qu’on retrouve dans les jeux d’évasions les plus récents. Une multitude d’objets à placer à des endroits bien précis, c’est ce qui remplace tranquillement, mais sûrement les combinaisons à cadenas plus traditionnels et les fameux “pin-pad”. Dans cet univers précolombien, nous aurions aimé résoudre des énigmes physiques ayant pour but d’activer des mécanismes de l’époque ou encore des clins d’oeil aux pièges emblématiques que l’on retrouve à l’écran dans les temples du genre. Voilà des exemples de quelques éléments qui auraient à coup sûr donné une note parfaite à ce scénario qui, soit dit en passant, n’est pas bien loin de la perfection!


N’hésitez pas à demander des indices au maître du temple qui se fera un plaisir de vous répondre par le biais d’un écran, à votre disposition dès le début de la partie. Des micros placés un peu partout seront en mesure de transmettre votre demande au maître de jeu, ainsi que de lui faire entendre toutes les subtilités intelligibles qu’un groupe d’amis se transmettent. C’est un système de communication qui est beaucoup plus précis qu’un talkie-walkie, quoique un peu moins rapide lorsque les indices ne sont pas déjà pré-écrits.


Nous avons, semble-t-il, fracassé le calendrier aztèque, en dérobant le crâne de jade en un temps record. Un mois s'est écoulé depuis notre victoire et bien certainement, il y toujours l’idée de remettre le crâne à IndianHallée qui nous traverse l’esprit. Il s’avère que les pouvoirs de l’objet mythique sont bien réels puisque depuis que nous l’avons, il n’y a aucun scénario qui a résisté au passage des fugitifs. Entre nous, allons-nous vraiment prendre la chance de rendre l’idole sacrée à Jason IndianHallée et d’être sous l’emprise de LA MALÉDICTION DU CRÂNE DE JADE.... euuuhhh non!


Alors tremblez INFIDÈLES!!!!



****La légende raconte que le montage du Crâne de Jade sur fond de pierre est l’oeuvre de l’honorable Marc Raymond!! ( oui, oui il a encore trouvé une façon de se faire citer)****



LA MALÉDICTION DU CRÂNE DE JADE

Scénario de 60 minutes

Difficulté : Moyen (3/5)

Coût : 26,95$ +tx/pers.

Fait à 4 personnes, Recommandé de 4 à 5 personnes.

Fait le 22 avril 2019


ÉVALUATION MOYENNE DES FUGITIFS : 89,2%

NOS NOTES EN DÉTAILS ICI!


CONTACTEZ NOUS

NOUS SUIVRE

© 2018 par Fred St-Jean. Proudly created with Wix.com